125 ans du Royal Leopold Club - VERSION DE LUXE Vue plus large

125 ans du Royal Leopold Club - VERSION DE LUXE

New product

En vente exclusive sur Le Livre Belge

Version de luxe - couverture cartonnée

Plus de détails

50,00 € taxe incl.

  • Cet ouvrage n’a vocation ni d’œuvre littéraire ni même de livre d’histoire. Il s’agit plutôt, moins prétentieusement, d’une tentative de reconstitution de la naissance et de l’évolution du Royal Léopold Club au cours de ses 125 années d’existence et de quête d’excellence.

    Sur le plan des résultats sportifs et des champions qui les ont forgés, la matière et les références n’ont pas manqué.

    Pour l’aspect administratif par contre, s’il existe une documentation, hélas très fragmentaire, sur la fondation du club en 1893 et les quelques années qui suivirent, il n’y a pratiquement rien sur la première moitié du 20ème siècle, en dehors d’un recueil isolé contenant les procès-verbaux des conseils d’administration de 1934 à 1952 et des brochures éditées à l’occasion des célébra- tions du cinquantenaire puis du centenaire.

    Il est vrai que les archives ont été malencontreusement détruites.

    J’ai donc complété les informations que j’ai pu réunir par des notes sur l’évolution urbanistique des quartiers occupés par le Léo et de brefs commentaires ou biographies d’hommes qui ont compté comme notamment le baron Albert de Bassompierre, l’initiateur, Maurice van der Rest, le sauveur, et, entre les deux, les membres de la famille Brugmann dont la générosité a jalonné la destinée du club.

    Mais j’ai aussi voulu que ce livre soit un témoignage, ce qui explique que je l’ai rédigé à la première personne : je me voyais mal parler de moi, ou livrer l’un ou l’autre commentaire ou avis, à la troisième.

    Membre du Léo depuis 1961 et administrateur de 1983 à 2013, je dispose, outre ma mémoire, d’archives plus complètes, ce qui m’a permis de retracer et parfois commenter les évènements qui ont meublé les années 1980 à aujourd’hui. Et je confesse en toute franchise que c’est déli-bérément que je rapporte avec davantage de détails les réflexions sur l’avenir du Royal LéopoldClub, à l’origine suscitées avec à-propos par monsieur Christophe Washer, neveu de Philippe et qui lui avait succédé au conseil d’administration.

    Il fut en effet question, de 2004 à 2008, de l’éventuelle remise en cause de certaines traditionsdu club dont celle du total désintéressement financier de ses fondateurs et de leurs successeurspuisque les administrateurs représentant les actionnaires les plus importants n’ont pas caché le souhait de ceux-ci de rentabiliser les investissements familiaux et de s’adosser à des investis- seurs professionnels.

    Ce moment fut aussi essentiel que ceux de la fondation du club en 1893 et de son sauvetage en 1952.

    Mais je tiens à préciser que conformément au principe selon lequel on ne s’en prend pas aux hommes pour leurs idées mais uniquement à celles-ci, les discussions de fond entre les deux clans, pour cruciales qu’elles furent, restèrent courtoises et sereines.

    Pour ma part, si je ne souhaitais pas pour le Léo un devenir comparable à celui de La Rasante, cela n’enlève rien au respect que je nourris à l’égard des adversaires que furent un moment le comte Bernard de Launoit, le baron Henry de Radzitzky d’Ostrovick et monsieur Christophe Washer.

    Philippe Humblet

Commentaires

Aucun client n'a émis de commentaire jusqu'à présent.

Ecrivez un commentaire

125 ans du Royal Leopold Club - VERSION DE LUXE

125 ans du Royal Leopold Club - VERSION DE LUXE

En vente exclusive sur Le Livre Belge

Version de luxe - couverture cartonnée

5 autres produits dans la même catégorie